I. PRESENTATION DU COLLECTIF

Notre raison d’être

En janvier 2019 le secrétaire des Nations Unies, Antonio Guterres, affirmait au monde entier « que le réchauffement climatique [était] le problème le plus important auquel l’humanité [était] confrontée». Quelques mois auparavant, les conclusions du GIEC confirmaient une nouvelle fois l’urgence absolue de réagir face aux crises écologiques et climatiques. Les cris d’alarmes scientifiques et citoyens s’enchaînent depuis, dont celui de Valérie Masson-Delmotte et Laurence Tubiana dans le Monde qui recommandent de faire « de la lutte contre le changement climatique une priorité de l’Education Nationale ». Le collectif EPLP trouve dans ces propos sa légitimité éthique et scientifique, citoyenne et pédagogique.

Les causes de ces crises étant systémiques, les réponses à y apporter sont de fait indissociables des questions de justice environnementale et sociale. Dès lors, elles ne peuvent seulement reposer sur des initiatives individuelles ou réduites aux éco-gestes. Elles nécessitent de s’organiser de façon collective et d’être enseignées aux jeunes générations.

Enseignant.e.s Pour La Planète est un collectif qui vise à s’ouvrir et rassembler tous les membres de la communauté éducative qui pensent que face aux enjeux environnementaux il faut non seulement agir en tant que citoyen.ne.s mais plus largement réinventer notre métier. Les enseignant.e.s d’EPLP pensent avoir une responsabilité particulière envers les jeunes générations, envers ces élèves et étudiant.e.s côtoyé.e.s chaque jour. Ils/elles ne veulent plus seulement œuvrer à leur donner un avenir citoyen et professionnel, mais agir avec eux pour préserver leur avenir et les préparer à faire face, avec humanité et responsabilité, aux risques auxquels ils/elles seront confronté.e.s.

Nos valeurs et prises de position

  • Nous pratiquons une communication honnête et franche sur le sujet des crises écologiques, que nous adossons systématiquement aux travaux de chercheurs /-euses reconnu.e.s. Nous défendons la primauté du discours scientifique.
  • Nous affirmons notre solidarité totale avec tous celles et ceux qui souffrent ou souffriront des crises écologiques, où qu’ils/elles soient sur la planète.
  • Nous affirmons notre considération pour la valeur intrinsèque du vivant, sous toutes ses formes.
  • Nous remettons fortement en question l’idée de « développement durable » et refusons de l’enseigner comme une solution valable sans examen de son efficience et de ses fonctions idéologiques
  • Au-delà d’un constat global partagé, nous revendiquons dans ce collectif le pluralisme des sensibilités et des modalités d’action qui en découlent.
  • Nous affirmons notre attachement à la primauté de l’intérêt général, aux principes démocratiques, aux valeurs républicaines, et au service public d’éducation, gratuit et laïque.
  • Nous prônons la non-violence en toutes circonstances
  • Nous valorisons l’entraide et le partage des ressources et des richesses (matérielles et intellectuelles).
  • Le collectif ne revendique aucune appartenance partisane ou religieuse

Objectifs

  • Nous voulons peser sur les décisions et les politiques publiques en général et éducatives en particulier.
  • Nous nous donnons également comme but d’informer de la façon la plus complète et la plus sincère possible les membres de la communauté éducative sur les enjeux des crises écologiques et climatiques.
  • Cependant, au-delà d’une information qui pourrait se limiter à de l’énonciation de faits, nous voulons sensibiliser à ces crises en permettant à chacun.e d’en mesurer l’étendue et la portée, afin d’y réagir avec humanité et responsabilité.
  • Pour contrer la résignation, la peur ou le repli sur soi qui pourraient succéder à cette prise de conscience, nous voulons susciter l’engagement citoyen, notamment de nos élèves et étudiant.e.s. Nous le voyons en effet comme le meilleur rempart contre le repli, en même temps que la réponse la plus efficace pour affronter collectivement ces crises.
  • Nous voulons, enfin, au sein de la communauté éducative, réfléchir collectivement à la façon d’enseigner ces crises
  •  Pour cela, nous voulons proposer un enseignement alternatif qui se donne réellement les moyens de transmettre et développer des savoirs, des savoir-faire et des savoir-êtres pensés en adéquation avec la conjoncture qui se profile.

II. FONCTIONNEMENT INTERNE

Le collectif EPLP est ouvert à tou.te.s sous réserve d’avoir un lien fort avec le monde scolaire. Le collectif interagit principalement via la plateforme libre Framateam, où les discussions et les chantiers en cours sont organisés par canaux (publics ou privés). Toute personne désireuse de rejoindre le collectif est invité.e à s’inscrire sur la plateforme et à rejoindre les canaux correspondants aux projets qui l’intéressent.

Rôles et Participation de chacun.e

Un petit noyau dur, ayant impulsé le collectif, se propose de coordonner la logistique informatique. Le reste de la vie du collectif (ses créations pédagogiques ou autres) est géré de façon horizontale et collaborative par les membres.

Pour accroître notre efficacité, nous préconisons un fonctionnement par binômes de coordonnateurs/-trices pour chaque :

  • chantier / canal (ex : les Assemblées des Urgences écologiques, les Heures Vertes)
  • discipline (Maths, HG, Lettres….) et cycle (cycle 1, 2 et 3)
  • secteur géographique

Les référent.e.s sont les personnes volontaires. En cas de vacance, un membre peut être sollicité par les autres. La liste des référent.e.s est disponible pour tou.te.s dans un canal public.

Les référent.e.s n’ont pas de pouvoir décisionnaire : ils/elles se chargent de synthétiser les échanges, d’en faire des bilans réguliers à l’usage du reste du collectif et de veiller au bon déroulé des échanges.

Prises de décisions communes

  • Lorsqu’un membre propose un canal, un sujet, un débat au collectif sur le forum, il/elle devient le référent.e de cette rubrique. 
  • Il/elle a charge de produire un document support de départ au thème proposé.
  • Il/elle s’attachera l’aide d’au moins 2 membres motivé.e.s pour constituer un « groupe de synthèse ». 
  • Dès lors une date limite sera fixée pour laisser à chaque membre d’EPLP le temps d’apporter ses réflexions et amendements. 
  • A l’issu de cette date, les coordonnateurs/-trices s’engagent à rédiger dans des délais raisonnables un document faisant état le plus sincèrement possible des différentes participations reçues. Ce document sera alors publié sur notre « cloud ».
  • Si le besoin d’une décision rapide se présente, un vote est ouvert avec une date limite sur un canal public VOTE dédié qui ne servira qu’à cela (tous les membres doivent le rejoindre). Le vote est alors à la majorité des votants.
  • Le nom et le logo d’EPLP peut être utilisé par les membres pour des actions locales, coordonnées, décidées par au moins 3 membres du collectif. Le reste du collectif doit en être informé.

Productions communes de ressources pédagogiques

  • EPLP met à disposition des séquences / des ressources créées par ses membres. Ces ressources mises en ligne sur le site internet du collectif (www. enseignantspourlaplanète.com) et sur le cloud (cf infra). Elles sont libres d’usages.
  • Les ressources diffusées par EPLP sont « labélisées » : elles reflètent les valeurs et les analyses que portent le collectif. Pour être labélisée, une ressource doit avoir été coproduite par au moins 3 membres du collectif (en privilégiant autant que possible la diversité géographique et disciplinaire)
  • Autant que possible, ces productions cherchent à proposer des activités transdisciplinaires et adaptables à tous les niveaux.

Outils et terminologie

  • Les outils de EPLP sont : un forum Framateam pour les échanges au sein du collectif, une boîte mail enseignantspourlaplanete@riseup.net, un cloud hébergé par Dedikam et un site internet : http://www.enseignantspourlaplanete.com
  • EPLP utilise et défend les logiciels libres.
  • Les outils numériques sont toujours utilisés avec modération et avec la conscience de leur impact carbone. 
  • L’écriture inclusive est utilisée dans notre communication externe (usage libre en interne)
  • Notre communication externe se fait en police Gill sans MT
  • il faut toujours intégrer le binôme « élèves et étudiant.e.s » dans nos communications, ainsi que « inter-disciplines et inter-niveaux ».

Vie du forum

Le forum de EPLP est un espace de libre expression. Chacun.e peut y contribuer librement, sous réserve de se conformer aux objectifs et aux valeurs d’EPLP et de ne tenir aucun propos raciste, sexiste, homophobe ou haineux. Les échanges sur EPLP doivent être courtois et bienveillants. Le travail de chacun.e doit être respecté.

Les canaux de conversation sont régulièrement archivés pour garantir la lisibilité de l’espace. Tout membre peut avoir accès à ces archives sur simple demande.