Conférence de presse du mouvement « Bloquons Blanquer »  du mercredi 12 juin à l’EHESS.

Prise de parole des collectifs Enseignant.e.s Pour la Planète et Youth For Climate France

Une école pour le monde qui vient

Nous sommes tous venus le dire aujourd’hui : l’école est le fondement de notre société et le rempart de notre démocratie. Une école dégradée nous menace tous. 

C’est conscients de cela que nous, collectifs Enseignant.e.s pour la Planète et Youth For Climate France avons décidé d’apporter notre soutien à toutes les formes de la mobilisation contre les réformes, y compris la grève des examens. Nous rejoignons les professeurs et personnels en lutte car il est plus que temps d’unir nos forces pour protéger ce qui peut encore l’être de l’avenir de notre jeunesse.

A la fois militants écologistes et acteurs de l’éducation, en effet notre inquiétude est vive : il est selon nous une évidence que l’école que l’on nous impose aujourd’hui, dans ces réformes qui se prétendent en adéquation avec leur temps, sera au mieux inefficace et au pire délétère pour faire face aux crises écologiques, énergétiques et donc sociales, morales et démocratiques qui se profilent. Nous voulons dire à Monsieur Blanquer que c’est une chose de vouloir revenir à l’enseignement traditionnel des savoirs fondamentaux, mais c’en est une autre de nier les enjeux de notre époque. Cette année, les élèves ont entendu parler, dans les médias ou sur internet, avec plus ou moins de pédagogie, « d’effondrement », de « fin du monde », « d’extinction de masse ». L’école, elle, n’en a pas dit un mot. Quelques enseignants ont tiré la sonnette d’alarme devant ce mutisme, et surtout quelques dizaines de milliers de lycéens et d’étudiants sont allés crier dans les rues qu’ils voulaient savoir, comprendre, être informés et formés pour faire face au monde qui vient. En vain.

La réponse institutionnelle a été et demeure désolante. Et c’est pourquoi les jeunes de Youth for Climate France sont avec nous : c’est à eux et à leurs camarades que s’adresse cette réforme, et ils ne peuvent manquer de s’indigner devant son obsolescence quant aux enjeux écologiques. La place des sciences recule dans l’enseignement, le contenu des programmes de sciences et vie de la terre ou de géographie a 15 ans de retard sur la recherche scientifique, les formations liées aux questions écologiques restent infimes, les élèves orientés trop tôt sont confinés dans des savoirs de plus en plus étriqués, alors que tout plaide pour un enseignement décloisonné, polyvalent, permettant l’émergence de citoyens conscients et d’une société résiliente.

Pour nous imposer cette série d’aberrations, le ministère ne trouve pas mieux que de durcir le ton et de multiplier les mesures d’intimidation.

Mais, Monsieur Blanquer, vous ne ferez taire personne. De cette école pensée pour le court-terme, vendue aux intérêts du marché et de ceux qui détruisent notre planète, nous ne voulons pas. De ce projet de transformer nos élèves en agents consommateurs, dociles et désinformés d’un système qui les condamne, nous serons des adversaires infatigables.

Par conséquent, nous demandons aujourd’hui, en accord avec l’ensemble des collectifs ici représentés, un moratoire immédiat sur les réformes prévues pour l’année prochaine et la tenue dès le mois de septembre d’Etats Généraux de l’Education.

Retrouvez toutes les informations sur le mouvement de grève dans l’Education Nationale sur le site du collectif Bloquons Blanquer

Retrouvez la pétition des parents qui soutiennent le mouvement ici

Retrouvez l’intégralité de la conférence ici

Retrouvez la tribune « Pas de tri sélectif dans l’école de la République » signée entre autre par Ludivine Bantigny, Annie Ernaux et Antoine Peillon ici

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s