ACTUALITÉS  

À VENIR / Mercredi 1er mai

Des cortèges «climat » participeront aux manifestations un peu partout en France. EPLP soutient l’initiative d’Unis pour le Climat « pour un 1er mai social et climatique » et s’associe aux points de RDV donnés ci-dessous. 

Liste au 25 avril :
Annecy : https://www.facebook.com/events/2214179078898720/
Bayonne https://bizimugi.eu/la-solidarite-plus-forte-que-les-premie…
Besançon : https://www.facebook.com/events/832134253818320/
Brest : https://bourrasque-info.org/spip.php?article1437
Bordeaux : lien à venir
Grenoble : https://www.facebook.com/events/384173605768468/
Lyon https://www.facebook.com/events/298145817531270/
Paris https://www.facebook.com/events/2262793880650497/

L’image contient peut-être : texte

évènements passés / Vendredi 19 avril : une délégation eplp reçues par deux secrétaires d’état

Une délégation de Enseignant.e.s Pour La Planète a été reçue vendredi 19 avril par deux  secrétaires d’état, Pierre Manenti auprès du ministère de la Transition écologique et solidaire, et Antoine Evennou auprès du ministère de l’Éducation nationale.

Après la lecture de la déclaration de solidarité des enseignants du collectif, la discussion s’est engagée autour de trois constats portés par EPLP :

– Les élèves et les professeur.e.s ont des besoins importants de formations sur les enjeux écologiques et climatiques ;

– Les établissements scolaires et l’institution Éducation nationale ne prennent pas ou très peu en compte les enjeux écologiques et climatiques dans leur fonctionnement ;

– Les élèves n’ont plus de contact avec la nature, ce qui nuit à leur santé et les empêche de prendre conscience de sa destruction.

Les interlocuteurs ont partagé les deux premiers constats. Mais les réponses du gouvernement aux revendications du collectifs sont loin d’être à la mesure de l’urgence climatique et écologique :

– Concernant la formation des élèves, le gouvernement prévoit, dans le Service National Universel, qu’une des 10 thématiques soit consacrée aux questions écologiques. Seulement, ce dispositif ne sera mis en place qu’en 2023, et ne touchera que les jeunes volontaires …donc pas toute une classe d’âge, contrairement à ce que laisse entendre le gouvernement.

– Concernant la formation des enseignant.e.s, les conseillers n’ont pas apporté de réponse et se sont défendus d’une quelconque idéologie portée par les programmes, arguant que ces derniers se devaient d’être neutres pour être appropriables par les enseignant.e.s (sic).

– Concernant le fonctionnement des établissements scolaires, le gouvernement s’appuie sur sa rencontre avec les élu.e.s du CNVL (Conseil national de la vie lycéenne), leur proposition de clean-walks et le traçage informatique des produits dans les cantines. Il favorise donc une approche technocratique qui ne prend en compte ni la pollution, ni le gaspillage de ce dispositif et reste cantonné à de petits changements de pratiques, loin des revendications d’EPLP qui réclame un changement de paradigme. Le gouvernement étudie aussi la mise en place d’éco-délégués et de référents enseignants dans les établissements.

Pour conclure, les interlocuteurs de la délégation d’EPLP ont été à l’écoute mais peu de propositions ont finalement été faites et rien ne semble ébranler le gouvernement qui ne partage pas la vision systémiques des crises écologiques et climatiques, ni leurs liens avec le système économique.

ÉVÈNEMENTS PASSÉS / VENDREDI 19 AVRIL : action de désobéissance civile : « Bloquons la République des Pollueurs »

Ce même vendredi 19 avril,  EPLP a participé à l’action de désobéissance civile d’envergure : « Bloquons la République des Pollueurs », initiée par ANV-COP21, Les Amis de la Terre et Greenpeace.

Les sièges de Total, la Société Générale, EDF et le Ministère de la Transition écologique et solidaire à La Défense ont été bloqués par plusieurs milliers de manifestants, pour dénoncer le fait que la politique climatique de la France se décide là où siègent les entreprises qui saccagent la planète.

Retrouvez ici l’édition spéciale du J-Terre, tournée pendant cette journée.

À LIRE / À VOIR

Nous y sommes, nous y voilà, vidéo

« On est obligés de la faire, la Troisième Révolution ? demanderont quelques esprits réticents et chagrins. Oui. On n’a pas le choix. Elle a déjà commencé. Elle ne nous a pas demandé notre avis. C’est la mère Nature qui l’a décidé. » Charlotte Gainsbourg nous raconte la 3ème Révolution. Ce texte a été écrit par Fred Vargas, en 2008. Depuis, la situation s’est encore aggravée.

À voir ici

Retrouvez le texte ici

AGIR LES VENDREDIS 

Thermostat 6, vidéo et dossier pédagogique

Une jeune fille monte sur une table pendant une inondation

Diane n’en peut plus de voir son plafond goutter dans un seau déjà plein, au dessus de la table du repas familial. Tous restent insensibles sauf Diane qui décide de prendre les choses en main.

Dans leur court-métrage d’animation à la fois malin et drôle, Maya Av-ron, Marion Coudert, Mylène Cominotti et Sixtine Dano, les quatre co-réalisatrices, interrogent notre manque de responsabilité face à l’urgence climatique. Dans notre film, la fuite d’eau qui se transforme en débordement, c’est l’emballement climatique qui arrive. On a voulu explorer le déni et l’inaction face à cette catastrophe qui est un enjeu de civilisation », nous expliquent les réalisatrices. Un message d’alerte pour rappeler que la question écologique nous concerne tous, et qu’il est grand temps d’agir avant que le thermostat planétaire n’explose.

La vidéo ici

Et un dossier pédagogique, gracieusement mis à disposition pour EPLP par la réalisatrice pour explorer et exploiter le court métrage en classe. Merci à elle !

3 commentaires sur « Newsletter #3 »

  1. Bonjour,

    MERCI pour tous ces docs. Je rentre d’un voyage à vélo de quasiment 100km avec mes élèves ! Nous faisons bouger les choses dans notre petit collège !

    Au plaisir, Julie !

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour, je viens de prendre connaissance du compte rendu de votre réunion avec les membres des cabinets des ministères de l’Éducation nationale et de l’écologie, Antoine Evennou et Pierre Manenti. Bravo pour cette démarche, oui il faut les rencontrer et les rencontrer encore et leur dire notre vérité d’acteurs de la société civile unis pour l’éducation et la transition écologique. Je me reconnais très bien dans les trois axes que vous retenez. J’espère que nous aurons bientôt l’occasion de vivre un grand rassemblement et que nous passerons les frontières de l’hexagone pour travailler dans le monde francophone, notre monde! Merci pour la publication pour ce compte rendu qui nous permet d’être ensemble solidaire avec vous aux avant-postes… c’est un combat ! Amicalement Roland

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s