Ce vendredi 15 mars, la jeunesse mondiale, enfants, adolescents et jeunes adultes, se mobilisent autour de l’urgence climatique.

Nous, animateurs, éducateurs, enseignants et parents,  prenons date et acte en ce 15 mars et nous engageons à prendre date et acte pour tous les 15 mars à venir.

Selon les mots de Jean Jaurès, “l’histoire enseigne aux hommes la difficulté des grandes  tâches et la lenteur des accomplissements, mais elle justifie l’invincible espoir”.

Ainsi, face aux errances du passé et à la passivité coupable du présent, des foules de jeunes investissent les rues, interpellant dirigeants et décisionnaires, afin de défendre leur avenir à l’aune des innombrables défis que rencontrent notre civilisation. D’autres, ce jour-là, participent dans leurs établissements scolaires à des actions “environnement”. Dans ce même souffle, aux quatre vents du globe, ces jeunes âmes grandissent, s’inspirant les unes des autres, et apprennent à lier modes de réflexion et possibilités d’action.

Nous, animateurs, éducateurs, enseignants et parents, disons aux jeunes : “Faites, car vous êtes ceux qui hériteront du monde de demain ! Mais sachez que vous n’êtes pas seuls !” Sur le chemin vers cette société désirable, nous vous ouvrirons la voie, comme le dit le poète, la lampe en main, parce que nous avons le devoir moral d’être à la hauteur des espoirs que vous portez en ce jour et d’engager tous nos efforts pour vous aider à édifier ce nouveau monde que vous appelez de vos vœux. 

Dans les écoles, les collèges, les lycées, les universités, les laboratoires de recherche, les associations, les mouvements de jeunesse et d’éducation populaire, nous œuvrons depuis des décennies pour une éducation à visée émancipatrice. Ce travail alliant connaissances scientifiques, formation citoyenne et développement de l’esprit critique, nous le poursuivrons avec toujours plus d’implication et de conviction.

Nous nous engageons sans réserve pour la complémentarité des espaces d’éducation et en faveur de la protection des droits environnementaux de la génération anthropocène. Nous réaffirmons notre souci commun du vivant, faune et flore, avec lesquelles nous partageons un écosystème fragilisé et aux ressources limitées.

Prenons date. Au prochain printemps climatique, mesurons ensemble nos avancées vers cette société désirable.

Contacts

  CNAJEP : audrey.baudeau@cnajep.asso.fr  Audrey BAUDEAU 01 40 21 14 23

  Enseignants pour la planète : Facebook, Twitter, enseignantspourlaplanete@riseup.net

  FCPE : rodrigo.arenas@outlook.fr Rodrigo ARENAS 06 62 39 44 04, 

  Little Citizens for Climate : huu@litllecitizensforclimate.org Quang Huu TRUONG 06 95 45 63 51

  Profs en transition : Facebook et profsentransition@gmail.com   

  Scouts et Guides de France : fmandil@sgdf.fr François MANDIL 06 69 92 00 18

3 commentaires sur « Communiqué de Presse Inter-Organisations Education et Jeunesse en soutien aux actions climatiques jeunesse du 15 mars »

  1. Bonjour et merci pour votre travail
    Pensez-vous qu’il soit suffisant de se donner endez-vous tous les 15 mars ?
    Ne faut-il pas profiter de l’élan actuel pour aller plus loin ?
    Philippe

    J'aime

  2. Merci pour vos outils. Je les ai à la fois recommandés à mes collègues pour ce vendredi 15 mars, et utilisés avec chacune de mes classes pour animer tout au long de ce vendredi des débats qui se sont avérés nourris et riches. Avec chacune des mes 4 classes, nous avons conclu l’heure par la nécessité de « continuer quelque chose », et de les évoquer au début des prochaines heures de cours de la semaine prochaine.
    Comme Philippe dans le commentaire précédent, je me questionne aussi sur la suite. Et plus concrètement, de la même façon que vous nous avez fourni des outils pour cette journée du 15 mars, certains comme moi-même peuvent avoir besoin de se sentir aidés, pour continuer à susciter les élans. Les idées, les projets, les expériences ne manquent pas. Dans notre collège, je peux citer : le compostage des déchets de cantine, le potager, fleurs et abeilles … Les élèves candidats à ces projets sont encore parfois peu nombreux. 1 à 2 par classe en moyenne, et c’est déjà encourageant. C’est là que de petits outils peuvent aider à se mettre en route. Et se mettre en route, cela vaut autant pour les élèves que pour de plus nombreux adultes et enseignants dans la communauté éducative.
    En bref … Bougeons-nous !
    Et encore merci à vous.
    Gilles

    J'aime

Répondre à Gilles Charrier Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s